Connexion
MENU

Les vrais golfeurs ont un facteur de handicap

Vous avez entendu les phrases passe-partout à propos de la nécessité d’avoir un facteur de handicap exact : « égalité des chances », « faire le suivi de son jeu », etc.

Voici la vraie raison : ne trichez pas. Soyez un vrai golfeur. Un golfeur honnête.

Oh, je suis sûr que vous êtes pétri de bonnes intentions. Sur le 1er tertre, quand on vous demande quel est votre facteur de handicap, vous dites : « Habituellement, mon score est d’environ xx. » Puis, vous jouez xx moins 10.

Il n’y a pas de façon polie de le dire : vous avez triché. Vous êtes sans doute un peu embarrassé. Dorénavant, quand votre nom sera mentionné, on retiendra que vous avez prétendu être plus mauvais que vous ne l’êtes en réalité. Vous êtes un « sandbagger », selon le jargon golfique.

Je ne doute pas que vos intentions étaient honorables, comme vous d’ailleurs. Mais parce que vous n’aviez pas un facteur de handicap vérifiable, vous avez menti à vos compagnons de jeu (ils avaient, eux, je l’espère, un facteur de handicap de Golf Canada) et les avez privés de l’occasion de compétitionner sur une base équitable.

Je vous présente une personne que ce sujet passionne : Craig Loughry, directeur du handicap et de l’évaluation de parcours chez Golf Canada. À ses yeux, le système de handicap est rien de moins que « cool ».

« De toute évidence, la partie cool du facteur de handicap est qu’il permet à des golfeurs, quel que soit leur niveau d’habileté, de s’amuser, de jouer une partie amicale avec un ami ou un parent ou de participer à une compétition sérieuse. Sinon, le golfeur au facteur de handicap le plus élevé se ferait ridiculiser dans une partie par coups à score brut. Pire encore, il y aurait une discussion animée avant la partie pour déterminer le nombre de coups qui devraient être concédés à chacun. »

Loughry souligne que le système de handicap de Golf Canada permet aux golfeurs qui jouent à partir de tertres différents dans le même tournoi de rivaliser en toute équité.

D’autre part, le maintien d’un facteur de handicap exact et officiel de Golf Canada comporte des avantages qui sont absents des systèmes de suivis de scores officieux. Grâce à lui, vous pouvez notamment constater votre progrès (ou votre stagnation) au fil des ans.

Vous vous considérez comme un « vrai golfeur »?

Vous ne l’êtes pas si vous ne maintenez pas un facteur de handicap exact de Golf Canada. Si jamais nous nous croisons sur le 1er tertre, ne vous attendez pas à ce que je vous concède un seul coup.

Articles connexes